Les technologies de communication mobiles reliées à l’internet (téléphones intelligents, GPS, tablettes, etc.) ont favorisé l’émergence de nouvelles pratiques artistiques, notamment à travers l’utilisation de médias géolocalisés comme élément central de projets artistiques (Frith, 2012; Nova, 2009). Ce type de création propose au spectateur un mode d’interaction qui considère les paramètres de l’espace physique dans lequel se situe l’œuvre, généralement à travers l’usage du GPS (De Souza e Silva et Frith, 2010). L’expérience de ce mode d’interaction invite le spectateur à agir dans l’espace et non seulement sur une interface numérique (Pan, 2004). Le spectateur et l’écran deviennent mobiles.

SALLES, J. (2016). « Le spectateur mobile« , dans Gonot, A., Sapiega, J. et S. Denis (dir.), Arts numériques, narration, mobilité. Aix-en-Provence: Presses Universitaires de Provence.

Liens vers le livre :  https://presses-universitaires.univ-amu.fr/arts-numeriques-narration-mobilite-0

mars 16, 2018

Laisser un commentaire